J’attends (Ft. Apek Walsh & Luz) -Vova

[Couplet 1 — Vova]
Je cours derrière l’inspi frero, j’aimerais qu’elle vienne
Je touche les limites du steme-sy, ouais comme Jérôme Kerviel
J’ai subi les étapes, ne me dis pas qu’on en refait une
La vie va trop vite pour oim, je dis «pause» comme Morpheus

Des humains sont morts pour que des tours touchent les cieux
Monde a l’envers, menton sur le poing, j’attends que le peuple ouvre les yeux
Ils ne font qu’imiter les porcs, futur je m’y téléporte
J’y vois l’inévitable, je cherche le Minority Report

Je tape le beat tic tac
Quand je débite c’est 10 claques
Check mon bic qui t’accueille
Imite l’habitant d’Itaque
Je voyage… pas le temps pour du surplace
Je découvre mon avenir perdu au fond d’une pochette surprise

Je ne suis pas très sur de moi, ouais j’ai de sales doutes
Tu vois Vova au stud’, c’est comme Goku dans la salle du temps

Profite de ta vie, tu ne retrouveras pas le temps qui manque
Ne regarde pas défiler les heures comme si c’étaient des mannequins

[Refrain — Luz]
Derrière est mon passé, je me retourne
Et les années passent, la roue tourne
Moi derrière les basses j’attends le retour
Tant de fois j’ai fait le tour de la rotonde

Le soleil se couche
Rouge le sol s’écroule
Quand sable s’écoule
Moi je suis seul et c’est tout

[Couplet 2 — Apek]
J’attends que la fête passe pour m’inviter dans tous tes tracas
Et quand cède la chance, la belle idylle n’a que la torpeur
La tempête fait place aux habiletés des doutes et fracas
Le temps c’est de l’argent, je cherche midi à 14h

Les grands discours se brandissent pour me dire que je perds du temps pour rien
À vouloir tant de mésententes réglées
Moi je me dis que grandir sourd et mentir pour le pire c’est faire du vent
Cours bien dans la couloir de tes attentes pétées
Même avisé mon avis c’est que l’envie scellerait ton cœur
Que le vice et les amis cèdent
Que la vie c’est le répondeur
Que vient à manquer le crédit
À vrai dire
Ma vision me l’a prédit
Mais pas celle des sondeurs
J’attends que le réel s’adapte à moi
Non pas l’inverse
Quoi
Quand la pente se révèle comme à chaque fois tombe l’averse froide
Mon horizon c’est la ligne verte
Et le gris de ce contexte
Et l’oraison de ma liberté
Se crie dans ce bon texte

[Refrain — Luz]
Derrière est mon passé, je me retourne
Et les années passent, la roue tourne
Moi derrière les basses j’attends le retour
Tant de fois j’ai fait le tour de la rotonde

Le soleil se couche
Rouge le sol s’écroule
Quand sable s’écoule
Moi je suis seul et c’est tout

[Couplet 3 — Vova]
Un conseil : agis et t’en parles après
On passe toute notre vie à gagner du temps pour en perdre
Malheur des uns, bonheur des autres, je garde de la peine pour t’apaiser
Porte du succès n’a pas né-so, je garde la pêche, je ne suis pas pressé

Les courants je suis, sauf que les torrents divergent
Et ma feuille me fuit, blanche comme la toundra d’hiver
Moi je reste sincère, on m’a dit que je déconne
Parce que derrière la porte, les menteurs te la mettent

Le rap j’y arriverai, un peu comme à l’école
Et ça peu importe la hauteur de la note
J’attends, pendant ce temps le mal me fait des sourires
Je ne parle pas d’argent pourtant je vis dans les soupirs

Et puis qui peut voir toutes mes plaies sur le coeur
J’attends mon avenir toute ma vie sur le quai
J’espère pouvoir dire à mes enfants moi j’ai lutté
Toi t’as une belle montre mais moi j’ai le temps
J’attends…

[Pont — Luz]

[Couplet 4 — Apek]
Comment garder l’attitude droite quand les tirs t’attendent au tournant ?
Donner les gages de la patience d’un événement juste impossible
Comment larguer l’habitude froide
De te dire que tu as tant de tourments
Que se dégage de ta carence un élément brusque et nocif
J’attends quoi ?
De kicker la prod’
Croire que la vie me graissera les pattes
Mais dans les veines ou le cadran, l’aiguille te laissera des marques

J’attends (Ft. Apek Walsh & Luz) -Vova